Vous êtes ici : Accueil > Enseignants > Diego Vecchio
  • Diego Vecchio

    • Enregistrer au format PDF
    • impression
    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
  • Diego Vecchio
    Né à Buenos Aires en 1969, Diego Vecchio est narrateur, essayiste, traducteur, maître de conférences au département d’études hispaniques de l’Université Paris 8 Saint-Denis.

    Fictions

    Historia calamitatum, Buenos Aires : Paradiso, 2001.

    Microbios, Rosario : Beatriz Viterbo Editora, 2006. (Microbes, trad. Denis Amutio, Talence, L’Arbre Vengeur, 2010).

    Osos, Rosario : Beatriz Viterbo Editora, 2010. (Ours, trad. Stéphanie Decante, Talence, L’Arbre Vengeur, 2013).

    Essai
    Egocidios : Macedonio Fernández y la liquidación del yo, Rosario : Beatriz Viterbo Editora, 2003.

    Traductions (sélection)
    - « La Citrouille qui devint Cosmos », TLE N°19, oct. 2001, pp. 111-113 (traduction de Macedonio Fernández, « El Zapallo que se hizo Cosmos », Obras Completas, tomo VII, Corregidor, Buenos Aires, 1987, pp. 51-55).
    - Infancia, Las ranas N°3 , Buenos Aires, (traduction d’un choix de fragments de Nathalie Sarraute, Enfance, Paris, Gallimard, 1988).
    - Huir, Rosario : Beatriz Viterbo Editora, 2007. (traduction de Jean-Philippe Toussaint, Fuir, Paris : Editions de Minuit, 2005).
    - Album sistemático de la infancia, Boca de sapo, N°5, avril 2011, (traduction d’un choix de fragments de René Scherer et Guy Hocquenghem, Co-iré, Album systématique de la enfance, Recherches N° 22, 1976.)
    - Citomegalovirus, Rosario : Beatriz Viterbo, 2012. (traduction d’Hervé Guibert, Citomegalovirus, Paris, Ed. du Seuil, 1992).

    • Enregistrer au format PDF
    • impression
    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
    • retour en haut de la page