Vous êtes ici : Accueil > PRESENTATION > Questions fréquentes
  • Questions fréquentes

    • Enregistrer au format PDF
    • impression
    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte

  •  
    - Quelles sont les conditions requises pour candidater au Master ?
    - Etre titulaire d’un diplôme de niveau Licence et présenter un dossier de candidature.
     
    - Quel est le calendrier de la session 2018-2019 ?
    La date limite d’envoi des dossiers, début juin 2018, sera précisée ultérieurement sur ce site.
    Après examen des dossiers, certains candidats seront conviés à un entretien. Pour les candidats qui seraient trop loin de Saint-Denis pour pouvoir se déplacer, l’entretien pourra avoir lieu par vidéoconférence.
     
    - Faut-il avoir une Licence d’une discipline précise ?
    - Non, le Master est ouvert à tous les profils. Il n’est pas nécessaire pour y entrer d’avoir fait au préalable des études littéraires. Ce qui compte est d’avoir une pratique avérée de l’écriture littéraire en français.
     
    - Y a-t-il une limite d’âge ?
    - Non.
     
    - Quel est le coût de la formation ?
    - Il est précisé sur le site central de l’université.
     
    - En quoi consiste le dossier de candidature ?
    - Outre les pièces administratives énumérées sur le site central de l’université, en trois documents : 1) un projet de création ; 2) un texte de création ; 3) un projet professionnel.
    Les candidats sont priés de ne pas joindre d’autres documents.
     
    - Qu’est-ce que le projet de création ?
    En 7500 caractères espaces compris, il s’agit de présenter le projet littéraire qui sera au centre du travail personnel que l’étudiant aura à réaliser lors de ses deux années de formation.
    Ce projet devra montrer quelles sont les directions d’écriture suivies par le candidat, comment il a élaboré ces directions, quels sont les auteurs ou les œuvres qui ont pu le nourrir dans l’élaboration de ce projet, comment il envisage son travail littéraire dans les deux années à venir, si ce travail exige des recherches particulières. Il pourra également, s’il a déjà écrit et publié, expliquer comment son projet s’inscrit dans la suite d’un travail déjà engagé, qu’il pourra rapidement présenter.
     
    - Qu’est-ce que le texte de création ?
    En 10.000 caractères espaces compris maximum, il s’agit de donner soit un extrait déjà écrit du projet de création, soit un autre texte littéraire auquel vous travaillez ou que vous avez achevé récemment.
     
    - Qu’est-ce que le projet professionnel ?
    Il consiste en une lettre de motivation (3000 caractères espaces compris) où le candidat expose les raisons qui l’ont conduit à s’inscrire dans ce cursus et ce qu’il en attend.
    Pour ce faire, il pourra commencer par un bilan de ses compétences : quelles expériences a-t-il acquises ? a-t-il déjà publié ? a-t-il déjà réalisé des œuvres collectives ? participé à des projets dans le domaine culturel ou artistique ?
    Le candidat pourra également préciser le projet professionnel qu’il
    envisage : dans quel secteur souhaiterait-il travailler ? dans quel type de
    structure ? comment compte-t-il insérer le master de Création littéraire dans son projet professionnel ? comment envisage-t-il son avenir après le master ?
    Il pourra enfin évoquer ce qu’il attend exactement de la formation : dans
    quel domaine souhaiterait-il être formé ? Quelles sont les lacunes qu’il
    souhaiterait combler ? comment l’offre de formation peut-elle répondre à sa demande ?
     
    Pour ce dossier seront privilégiés la clarté, la précision, la curiosité, la capacité à travailler de manière autonome, l’inventivité, le sens du collectif, le goût pour les pratiques artistiques.
     
    - Toutes les formes d’écriture sont-elles bienvenues ?
    - Oui. Nous accueillons aussi bien des étudiants qui pratiquent la prose narrative, le roman, le théâtre, la poésie, l’essai, des formes hybrides ou des formes performées. L’écriture de scénario n’est pas au centre de la formation, car elle est enseignée dans beaucoup d’autres établissements d’enseignement supérieur et notamment à l’Université Paris Ouest Nanterre, avec laquelle nous sommes partenaires.
    L’expérience des années passées nous conduit à dire un mot particulier sur la fantasy : nous recevons beaucoup de dossiers relevant de ce genre, ce qui est en accord avec son grand succès auprès du lectorat et sa forte présence dans le domaine de la littérature jeunesse. Nous sommes tout à fait ouverts à des projets de cet ordre, mais nous déplorons que les dossiers reçus soient si faibles. Il paraît par exemple hasardeux de projeter des fresques en plusieurs tomes quand on n’a encore écrit que quelques pages. Et dans ce genre comme dans tout autre, il paraît plus intéressant de renouveler les codes, ou de jouer avec, que de les reprendre dans des intrigues conventionnelles, qui peuvent provoquer un sentiment de "déjà lu". Dans tous les cas, ce sont les qualités d’imagination et les qualités littéraires perceptibles dans l’écriture du projet qui comptent.
     
     
    - Le master de création littéraire forme-t-il à l’animation d’ateliers d’écriture ?
    - Pas directement. Il est sûr qu’un certain nombre de nos diplômés seront amenés par la suite à animer des ateliers d’écriture, mais contrairement à certains DU (diplômes universitaires) proposés par d’autres universités françaises, ce n’est pas l’un des buts principaux de notre formation. Nous essayons plutôt d’aider des étudiants déjà écrivains à explorer diverses formes d’écriture et à mener à bien un projet de création de grande ampleur.
     
    - Combien d’étudiants sont retenus ?
    - Environ 20 par an. 
     
    - Est-il possible de suivre cet enseignement dans le cadre de la formation continue ou d’un CIF (Congé individuel de formation) ?
    - Oui.
     
    - Quel est le volume horaire hebdomadaire ?
    - Environ 15h de cours, généralement concentrés sur les lundi-mardi-mercredi afin que ceux de nos étudiants qui sont salariés puissent travailler à côté, mais aussi garder des journées libres pour écrire. Il y a un peu plus de cours en M1 qu’en M2. Pour vous faire une idée plus précise, vous pouvez consulter le planning de l’année en cours. Naturellement, il faut prévoir un temps de travail au moins équivalent en temps de préparation des cours.
     
    - Est-il possible de suivre l’enseignement à distance ?
    - Non, malheureusement, car la pédagogie du Master repose sur la présence en cours et la constitution d’un collectif : les étudiants se rencontrent, passent du temps ensemble, se lisent entre eux, travaillent parfois à des projets communs. Les contacts directs, entre eux et avec les enseignants, sont très importants.
     
    - Est-il possible d’intégrer en Master 2 ?
    - Oui, mais pour un nombre très limité d’étudiants (2 ou 3 maximum), du fait de nos capacités d’encadrement. Les étudiants intéressés par le M2 ont donc intérêt à candidater également pour le M1, surtout si le Master qu’ils ont commencé à suivre n’est pas un master de création littéraire. La candidature en M2 n’est conseillée qu’à des étudiants qui ont déjà un projet de création assez avancé à présenter : par exemple, un recueil de poèmes ou un roman dont la première moitié a déjà été écrite.
     
    - Est-il possible d’assister aux cours en auditeur libre ?
    - Les ateliers et les rencontres professionnelles, qui nécessitent un travail en petit groupe, sont réservés aux étudiants inscrits dans le Master. Pour les cours théoriques, souvent mutualisés avec ceux du Master Littérature/s, il convient d’écrire à l’enseignant intéressé pour voir si son effectif lui permet de vous accueillir.
     
    - Puis-je rencontrer un responsable du master pour avoir plus d’informations ?
    - Nous recevons 150 à 200 candidatures par an, et le double environ de demandes d’informations : il ne nous est donc malheureusement pas possible de nous entretenir individuellement avec des étudiants intéressés par la formation. 
     
    Qui puis-je contacter pour avoir plus d’informations sur le master ?
    - Si vous vous posez des questions d’ordre administratif, écrivez à secretariat-master-litterature-francaise@univ-paris8.fr
    Si vous voulez avoir des témoignages d’étudiants actuels sur l’expérience du master, vous pouvez écrire à Mathilde Forget : contact(at)mathildeforget.com
    Si vous vous posez d’autres questions pédagogiques que celles traitées ici, vous pouvez écrire aux enseignants : à Lionel Ruffel, l.ruffel(at)gmail.com ou à Vincent Message, message.vincent(at)gmail.com 
    • Enregistrer au format PDF
    • impression
    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
    • retour en haut de la page